dry needling

Connaissez-vous le « Dry needling » ?

C’est une technique de soin assez particulière qui est utilisée dans de nombreux pays depuis plusieurs années. Elle n’a été autorisée que depuis juin 2017 en France et n’est exercée que par des professionnels.Le dry needling est tout un art qui cible un problème spécifique du corps. Tout le monde peut d’ailleurs y recourir sans aucune contre-indication majeure.

Le Dry needling, de quoi s’agit-il ?

Encore appelée puncture sèche, il s’agit d’une technique de traitement des points triggers. Ces derniers sont des zones douloureuses localisées au cœur des muscles squelettiques. Ce sont en réalité des fibres musculaires qui sont permanemment contractées dans le muscle. C’est une méthode complémentaire à la kinésithérapie et à l’ostéopathie pour aider à relâcher les tensions musculaires.

Pour bénéficier de cette technique, vous devez vous rendre chez un kinésithérapeute comme SANTI NICOLAS par exemple. Les points triggers sont aussi connus sous le nom de point gâchette ou trigger point. Ils provoquent des douleurs qui sont localisées bien loin de là où ils se sont formés.

D’où proviennent les points triggers ?

Les causes sont multiples. Vous avez entre autres :

  • Le stress
  • Les mauvaises postures
  • Les rhumatismes
  • Les lésions musculaires suite à un choc, un accident, une chute, etc.
  • Les séquelles d’une opération chirurgicale
  • La consommation de stupéfiant
  • La carence alimentaire ou la mauvaise alimentation
  • Le sur-entraînement des sportifs, etc.

Ces points gâchettes sont présents dans tous les muscles du corps. Ils provoquent de fortes douleurs pouvant même entraver les mouvements.

Quels sont ses principes ?

Concrètement, le dry needling consiste à se servir d’une aiguille d’acupuncture pour directement atteindre le point trigger dans le muscle. Cette aiguille est à usage unique et stérile.

L’aiguille est enfoncée précisément dans la zone de douleur du patient au cœur même du muscle. Ce mouvement entraîne une secousse musculaire appelée twitch. Cela permet de relâcher la contraction en apportant un meilleur afflux sanguin et d’oxygène à la partie lésée.

Mais attention, ce n’est pas de l’acupuncture ! Cette dernière utilise aussi des aiguilles, mais la similarité s’arrête là. Le dry needling s’exerce sur les points triggers pour soulager une douleur et l’acupuncture sur les points méridiens pour vivifier.

Quels sont les avantages de cette technique ?

La punture à sec est très prisée pour sa rapidité et son efficacité. Le nom de puncture sèche vient d’ailleurs du fait qu’aucune substance n’est utilisée. Il s’agit uniquement de l’aiguille et donc aucun médicament n’est à prendre.

Il ne vous sera certes d’aucune utilité contre une quelconque maltraitance psychologique, mais sur le physique, les effets sont immédiats. La séance ne dure d’ailleurs que quelques minutes et vous soulage de toutes ces douleurs parasites.

La technique s’avère très efficace que ce soit sur des douleurs aiguës, chroniques, superficielles ou profondes.Du moment que vous ressentez des douleurs qui peinent à partir, vous pouvez demander une consultation. Le professionnel déterminera s’il s’agit bien d’un point trigger actif.

Pourquoi en faire ?

Recourir au dry needling est recommandé dans les cas de douleurs musculaires irradiantes. Il est aussi préconisé lors des séances de rééducation. Il fait aussi partie des recommandations pour de nombreux sportifs en cas de troubles musculaires. Au nombre des points à connaître sur la nécessité de ce soin, vous devez savoir qu’il participe à une meilleure récupération motrice.

Tant que vos points triggers sont actifs, vous ne pourrez plus exécuter certains mouvements. Ou si vous y arrivez, il s’agira de mouvements de faibles amplitudes ou mal exécutés. C’est assez gênant au quotidien et paralyse vos activités surtout si vous exercez des métiers physiques (sportifs, danseurs, etc.).

Qui peut en faire ?

Seuls les kinésithérapeutes et physiothérapeutes sont habilités à pratiquer cette technique. Il leur faut au préalable une formation bien spécifique. Tous les muscles ne peuvent pas bénéficier d’une puncture sèche et les aiguilles sont enfoncées assez profondément et précisément.

Ce sont seulement eux qui réussissent à faire la différence et disposent de la maîtrise nécessaire. Alors, pour profiter de la vie après un traumatisme entraînant des douleurs irradiantes, le dry needling est la meilleure option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.