soutient scolaire

Mon enfant a eu des mauvaises notes durant l’année scolaire: a-t-il besoin de soutien scolaire?

Les punitions, la pression ainsi que les critiques négatives et incessantes sont loin d’être de bonnes solutions face aux mauvaises notes occasionnelles ou récurrentes de votre enfant. Cela peut lui faire perdre confiance soi et favoriser un sentiment d’incapacité. Adapter la bonne attitude et prendre les mesures nécessaires sont essentiels pour soutenir et encourager votre enfant à faire des efforts à l’école. Mais comment faire ? Voici le guide.

Quelle est la bonne attitude face aux mauvaises notes d’un enfant ?

Garder son sang-froid face à un bulletin médiocre de son enfant n’est pas facile. Pourtant, votre attitude est un élément déterminant pour l’aider à progresser au niveau scolaire. Face à ce problème, il faut éviter les comparaisons avec les autres enfants de la famille, ceux des proches ou les autres élèves de la classe. Sachez que le fait d’être comparé à un autre est humiliant et que chaque enfant a ses points forts et ses points faibles. L’idéal est de rester positif et de valoriser les progrès de votre enfant. Pensez à faire un discours positif et surtout constructif pour l’aider à se relever et à surmonter ses difficultés pour mieux avancer. Au lieu de dramatiser sur les fautes, félicitez-le sur les points acquis et remotivez-le pour éviter qu’il ne baisse les bras. Ce n’est qu’après que vous devez identifier les raisons des mauvaises notes et déterminer les notions à renforcer avec lui. Pour améliorer la situation, trouvez une solution adaptée aux difficultés de l’élève au lieu de le punir. L’inscrire à un cours de soutien scolaire peut, par exemple, être une bonne idée.

Opter pour un renforcement spécifique ou général ?

Avant de faire suivre un soutien scolaire à votre enfant, vous devez déterminer ses lacunes. Il peut avoir besoin d’un renforcement général s’il a des difficultés dans plusieurs matières. De nombreux parents sollicitent un professeur particulier pour aider leur enfant à faire ses devoirs et à réviser ses contrôles pour améliorer ses notes générales. Un renforcement général est aussi recommandé si l’élève à des difficultés à se concentrer ou à comprendre les leçons données par ses professeurs. Celui-ci consiste à revoir tous les cours et à renforcer les concepts pour mieux surmonter les difficultés.

En revanche, si les difficultés de votre enfant sont focalisées sur une matière spécifique, le mieux est de l’inscrire à un cours particulier. Ainsi, l’enfant pourra bénéficier d’une autre méthode d’enseignement plus adaptée, avoir des explications spécifiques et plus approfondies des leçons.

Soutien scolaire collectif ou individuel : lequel choisir ?

Sachez qu’il existe deux types de soutien scolaire. Si votre enfant aime et se sent à l’aise à travailler en groupe, optez pour un soutien scolaire collectif, car cela permet de renforcer sa concentration et de l’inciter à faire des efforts. Il s’agit d’un encadrement pédagogique plus intensif et adapté au rythme d’apprentissage des élèves que les cours classiques. Le nombre d’élève dans un cours collectif varie généralement de 4 à 8. Ils ont tous le même niveau et ont chacun leurs difficultés. Quant au soutien scolaire individuel, il s’agit d’un enseignement qui se base sur une approche pédagogique personnelle et qui s’adapte au niveau de l’enfant. Dans un décor familier, l’élève se sentira plus rassuré et pourra alors poser toutes les questions qu’il n’ose pas demander devant d’autres élèves en classe.

Ne pas dramatiser, encourager et soutenir, telles sont les réactions à adopter face au bulletin médiocre d’un enfant. Déterminer les raisons de ses mauvaises notes et l’inscrire à un soutien scolaire adapté à ses besoins et à ses difficultés sont essentiels pour l’aider à venir à bout de ses lacunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.