side-car

Quel permis pour un side-car ?

Les side-car sont des motos un peu atypiques. Avec leur troisième roue latérale, qui permet d’ajouter un panier, ce sont des motos totalement singulières. Généralement, il n’y a que les amoureux de ce type de moto qui la conduisent. De quel permis faut-il disposer pour avoir le plaisir de conduire cette bécane ?

Avoir le permis moto pour conduire un side-car

Bien que les side-car soient spéciaux, il n’y a pas de permis spécial qui permet de les conduire. Avec un simple permis moto, c’est-à-dire un permis A, toute personne peut conduire un side-car. En réalité, la nature du permis que l’on exige pour conduire une telle moto dépend de sa puissance.

Par exemple, si quelqu’un veut conduire un side-car d’une inférieure ou égale à 47,5 chevaux et à 200 Watts par kilo de poids, il lui faudra un permis A2. Par contre, si la puissance de la moto est beaucoup plus grande, il va falloir qu’il dispose d’un permis de catégorie A.

La nature du permis dépend donc de la puissance du side-car. Néanmoins, il est important de faire préalablement une prise en main de la moto avant de la conduire. Un side-car est beaucoup plus difficile qu’une moto solo.

Avoir un permis B pour conduire un side-car

Si pour la conduite d’une moto, il faut avoir un permis A, pour pouvoir conduire une voiture, il faudra disposer d’un permis B. Ce permis peut également permettre de conduire certains side-car. Comme nous l’avons dit tantôt, la nature du permis dépend de la puissance de la moto. Pour les side-car qui sont homologués en tricycles, point besoin d’avoir un permis moto pour pouvoir les conduire.

En effet, le code la route permet d’homologuer en tricycle à moteur un side-car. Toutefois, il ne faut pas que sa puissance soit supérieure à 15 kilowatts, que son poids à vide ne soit pas supérieur à 750 kg et enfin qu’il soit non-décelable. Si toutes ces conditions sont remplies, alors toute personne qui détient un permis B peut conduire le side-car sans avoir à attendre 2 ans (art R221-7 du code de la route).

En résumé, les conditions pour conduire un side-car avec le permis B sont les suivantes :

  • Puissance inférieure à 15 kilowatts ;
  • Poids à vide inférieur à 750 kg ;
  • Side-car non-décelable.

Est-il possible de conduire un side-car sans permis ?

Il faut savoir qu’il est bien possible de conduire une moto sans détenir un permis A ou un permis B. Oui, c’est bien possible. Toutefois, il faudra remplir certaines conditions. La première condition concerne la moto. Si c’est une moto de 50 centimètres cubes, il est possible de la conduire sans permis. En dehors de cette condition, il y a également d’autres règles à respecter.

Si le conducteur est né avant le 31 décembre 1987, il pourra conduire sa moto 50 centimètres cubes sans aucune formalité. Par contre, si cette personne est née après le 31 décembre 1987, elle devra être titulaire d’un BSR (catégorie AM du permis de conduire) ou du permis de conduire ou encore d’une équivalence qui sera délivrée par un état de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen.

Malheureusement, le side-car ne fait pas partie de cette catégorie de moto. Il ne peut donc être conduit sans permis. Se préparer à passer le permis auprès de structures telles que Wee Permis est donc une très belle idée.

Prendre des cours pour se préparer à conduire un side-car

Avec ou sans permis, il faut toujours se préparer à conduire une moto telle que le side-car. En effet, elle n’a rien à voir avec une simple moto. Il existe donc des stages d’initiation accessibles à tous pour préparer à la conduite de cette moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.