Quelques conseils pour prévenir le cancer du sein

De nombreuses maladies peuvent affecter les femmes, mais le cancer du sein est celle qui entraîne plus de mortalité chez cette catégorie de personne. Il peut également toucher les hommes, mais à une faible proportion. Quoi qu’il en soit, il est tout à fait possible d’éviter cette maladie. En suivant cet article, découvrez quelques conseils pour prévenir le cancer du sein.

Consommer des crucifères et du champignon

Selon une étude américaine publiée en janvier 2009, les légumes crucifères permettent de réduire de 20 à 40 % les risques du cancer du sein. Cela est dû au fait qu’ils renferment des glucosinolates. Il s’agit d’un type d’isothiocyanate qui permet de limiter le développement de tumeurs et de bloquer le développement cellulaire. À partir de maintenant, mangez donc du cresson, du navet, du radis, du chou de Bruxelles, du brocolis et du chou vert. En moyenne, vous devez consommer plus de 5,5 g de morceaux de fruits et légumes par jour, en privilégiant les crucifères.

Les champignons font aussi partie des aliments à privilégier pour lutter contre le cancer du sein. Ils contiennent une grande quantité d’antioxydant qui sert à protéger les cellules. En moyenne, 18 g de champignons par jour permet de réduire les risques du cancer de sein d’au moins 45M %. Vous pouvez par exemple, manger des maikatés, des pleurotes, des shiitakés ou des champignons de Paris.

Limiter l’utilisation des déodorants contenant des sels d’aluminium

La plupart des déodorants et autres produits cosmétiques contiennent des produits tels que l’aluminium et le parabens. Ce sont des substances chimiques qui augmentent le risque du cancer du sein et qui dérèglent le fonctionnement hormonal chez une personne quelconque. Elles peuvent entre autres provoquer des lésions au niveau des chromosomes. Pour éviter de développer le cancer du sein, évitez donc l’usage de ces produits cancérigènes.

Se tenir éloigner de certains produits domestiques

L’exposition à certains produits domestiques peuvent augmenter le risque de cancer du sein de 1,4 à 2,4 sur une période de 15 ans. Veillez donc à ne pas vous approcher de la hotte de cuisine allumée, des échappements de voiture, de motos ou d’autres engins. Réduisez également la consommation d’aliments carbonisés. Évitez également l’exposition aux textiles traités avec des anti-taches, des meubles et des équipements comprenant des retardateurs tels que le polybromobiphényles.

Manger une grande quantité de fibres

Les fibres font partie des aliments qui permettent de limiter les risques de cancer du sein. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’en consommer une grande quantité dans la journée. Sur la liste, il y a, par exemple, les pois chiches, les haricots blancs, les lentilles, les figues, les abricots, les dattes et les pruneaux. Les aliments riches en acide folique comme l’asperge, l’épinard et le cresson sont aussi à manger tous les jours. N’oubliez pas non plus les tomates, le pamplemousse rose, la pastèque et les autres aliments riches en lycopène.

Surveiller son poids

Pour les femmes en ménopause, un surpoids de 10 % permet d’augmenter de 30 à 50 % les risques du cancer du sein. Durant cette période, veillez donc à bien surveiller votre ligne. N’hésitez pas à consulter un médecin si besoin.

Dormir tôt

Dormir tôt afin de se lever de bonne heure est aussi un moyen de prévenir le cancer du sein. En effet, les personnes qui se lèvent tôt ont moins de risque de développer le cancer du sein que celles qui se lèvent tard.

Bref, les conseils pour prévenir le cancer du sein sont nombreux. Dans la majorité des cas, vous êtes amené à faire attention à ce que vous mangez. Vous devez également limiter l’exposition à certains produits favorisant le développement du cancer du sein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.