formation en salle

Bon à savoir avant de s’inscrire dans un CFA

Pour pouvoir concilier étude et travail, un étudiant ou un apprenti peut s’inscrire à un apprentissage en milieu professionnel de manière alternée. Le CFA offre la possibilité de renforcer les compétences et de déboucher à une formation certifiante (CAP ou BEP) dans le domaine de votre choix.

L’insertion en entreprise est déjà un entraînement de mise en situation réelle des acquis théoriques et constitue une première expérience professionnelle pour la recherche d’emploi. Mais comment s’inscrire à cette formation et quelles astuces faut-il connaître avant de se lancer.

Qui sont éligibles à l’apprentissage ?

Le critère ici est en fonction de l’âge, mais non en fonction du niveau d’études :

  • Avoir entre 16 et 30 ans,
  • Apprenti ayant besoin d’un certificat pour gravir les échelons,
  • Apprenti voulant créer ou reprendre une entreprise,
  • Apprenti inscrit entant que sportif professionnel,
  • Personne en situation d’handicap,

NB : Depuis le 01/04/2021, la limite d’âge est portée à 35 ans pour tout contrat d’apprentissage.

Quand s’inscrire pour le CFA ?

En premier lieu, déterminez quels sont les objectifs, dans quel secteur s’inscrire. Ensuite, faites une liste de vos atouts et de vos lacunes en fonction du poste proposé.

Les candidats voulant s’inscrire aux CFA doivent envoyer leurs dossiers entre le mois de juin et novembre. Pour le contrat d’apprentissage, l’inscription doit être faite avant le début de la formation.

Quelles formations sont disponibles ?

Pour savoir quelle formation est ouverte, consulter directement l’annuaire des établissements de formation en CFA. Ces sites contiennent diverses annonces : contrats de professionnalisation et des offres de formations en apprentissage disponibles sur tout le territoire français.

5 secteurs d’apprentissage très populaires en ce moment :

10 conseils pour optimiser les chances de trouver une entreprise :

  • Consultez régulièrement les jobs boards (site de recrutement),
  • Envoyez des candidatures spontanées,
  • Investissez sur vos réseaux sociaux : linkedin et tweeter,
  • Insistez sur les qualités humaines d’un bon employé,
  • Indiquez bien votre disponibilité, temps d’alternance,
  • Mettez à jour les informations sur vos CV,
  • Organisez méthodiquement vos recherches (nom de l’entreprise, date de postulation, date de rendez-vous, éventuels retours),
  • Postulez partout (petites et grandes boîtes),
  • Sollicitez l’aide de votre organisme de formation,
  • Soyez patient et persévérant.

Formation pour une reconversion professionnelle

Le CFA offre diverses opportunités pour tous ceux en quête de renouvellement de compétence ou de reconversion dans leur carrière. Quel que soit le motif, manque de qualification ou besoin de changement, l’apprentissage est une alternative intéressante, car en plus de découvrir un nouveau métier, vous serez également payé.

Formation pour une reconnaissance ou montée en compétence

Un examen est prévu à la fin du contrat d’apprentissage pour obtenir un diplôme d’État. Vous recevrez une certification officielle pour valider vos compétences et qui ouvrira par la suite d’autres portes pour la recherche de nouvelles opportunités de travail.

Quelles sont les modalités de financement ?

Formation gratuite pour les apprentis :

Les formations dispensées, dont certaines par des organismes privées et associations, génèrent habituellement des coûts. Cependant, grâce au gouvernement français, la totalité des frais d’inscription est gratuite pour tout le monde.

Depuis le début de l’année 2020, c’est OPCO ou Opérateurs de Compétences qui subventionne majoritairement la formation grâce, en partie, aux sommes versées par les régions au CFA. La formation est donc financée en quelque sorte indirectement par l’entreprise qui l’octroie.

Des frais annexes en partie remboursés :

Les apprentis doivent néanmoins débourser quelques sous supplémentaires « frais annexes » pendant la formation. Une partie de ces charges est remboursée par l’OPCO depuis janvier 2020. Les montants exacts reversés sont encore à spécifier et doivent entrer dans le cadre établi par l’employeur.

Listes des frais annexes :

  • Hébergement,
  • Mobilité ou mission en Europe (par le biais du CFA),
  • Premiers équipements ,
  • Restauration, nourriture.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.