Jeune couple : combien d’enfants aimerez-vous avoir ?

Avoir des enfants est une étape très importante dans la vie d’un couple, mais qui engendre de nombreux changements. À l’heure actuelle, avoir d’enfant peut se présenter comme étant une grande responsabilité pour les parents, surtout sur le plan financier. Certes, il y a les allocations familiales, mais cela ne suffit pas pour subvenir aux besoins des enfants. C’est pourquoi, il est indispensable de recourir à la planification familiale. Il s’agit de l’ensemble des méthodes qui peuvent être appliquées pour contrôler le nombre d’enfants que vous voulez avoir.

Pour certains pays, le planning familial est obligatoire en raison de la limitation du taux de natalité. Il s’agit d’une stratégie de contrôle des naissances. C’est le cas notamment pour la Chine selon lequel, auparavant le nombre d’enfants pour chaque couple est limité à deux enfants. Cependant, cette règle a été modifiée récemment à cause du vieillissement de la population. Désormais, le pays autorise les couples à avoir jusqu’à 3 enfants.

Avantages de la planification familiale

Chaque couple a droit à la planification familiale. Cet élément est essentiel non seulement à la santé de la femme et de l’enfant, mais également à la lutte contre la pauvreté. En effet, une grossesse espacée assure une meilleure santé aussi bien pour la mère que les enfants. Cela favorise non seulement un poids de naissance adéquat et des os plus solides pour l’enfant, mais cela réduit également les retards de croissance. Et ce n’est pas tout, une grossesse espacée favorise l’allaitement maternel pouvant satisfaire les besoins de l’enfant.

L’accès à la contraception permet aux femmes de planifier la grossesse. De plus, grâce à ces méthodes, elles peuvent réaliser des projets et travailler afin de subvenir aux besoins de leur famille, ce qui implique également une réduction des dépenses au sein de la famille et une augmentation des richesses. De cette manière, le couple peut satisfaire les besoins de la famille et avoir un meilleur avenir. Mais encore, la planification familiale permet à la femme d’avoir une durée de vie plus longue et d’avoir une famille moins nombreuse.

Les méthodes utilisées pour la gestion du planning familial

Il existe de nombreuses méthodes pour gérer votre planning familial. D’une part, il y a l’utilisation de méthodes de contraception telles que les pilules contraceptives, les stérilets et les préservatifs qui sont à la fois des moyens de protection et des moyens de prévention contre les infections sexuellement transmissibles (IST). Ces méthodes permettent d’éviter la probabilité de conception et le recours à ces méthodes permet aux couples d’avoir un rapport sexuel sans risque, tout en évitant la grossesse non désirée.

D’autre part, il y a le recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) qui est autorisée dans certains pays. Avant de passer à l’acte, la femme est tenue de faire un entretien préalable. Un suivi doit être prévu après l’avortement. Il existe deux méthodes d’interruption volontaire de grossesse qui sont appliquées en fonction des délais de la grossesse. En effet, jusqu’à la fin de la cinquième semaine de grossesse correspondant à sept semaines après le début des dernières règles, la femme peut recourir à l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse. En revanche, si la grossesse est déjà à la 14e semaine après le début des dernières règles, une interruption volontaire de grossesse chirurgicale peut être pratiquée.

Ainsi, si vous souhaitez recourir à la planification familiale, allez dans un centre de planification familiale pour connaître les méthodes qui vous convient. Au niveau de ces centres, vous pouvez bénéficier d’une éducation sexuelle complète et des services de contraception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.