Que faire en cas de maltraitance psychologique dans le couple ?

D’après une enquête qui a porté sur les violences psychologiques faites aux femmes, plus de 8% des femmes sont concernées sur l’ensemble du territoire. C’est un phénomène qui contribue à la perte de la dignité et de la liberté des personnes victimes. Bien qu’il existe plusieurs associations qui viennent en aide à ces personnes, nombreuses sont les victimes qui ne savent comment s’y prendre. On vous en parle dans ce billet.

S’identifier par rapport à cette forme de maltraitance

Il est impossible de trouver des solutions pour faire face à une situation si elle n’est pas reconnue comme réelle. Ainsi, la première démarche pour faire face à cette forme de maltraitance psychologique, c’est de reconnaître son existence. La personne sujette à la domination doit pouvoir se rendre à l’évidence et déclarer qu’elle ne le mérite pas.

Pourquoi cette étape est-elle importante ? Les professionnels du secteur de la protection sociale déclarent que la maltraitance psychologique dans un couple crée des situations de doute et de confusion. Il est donc nécessaire à la personne dominée de passer par cette phase de reconnaissance afin de mieux se repositionner dans sa lutte.

Il faut que le conjoint victime fasse un point sur l’ensemble des traitements qu’il subit de la part de son partenaire. Lorsqu’au terme de ce point, il constate que sa personnalité est lésée par des actes ou des mots assez malveillants, il y a lieu de conclure sur la présence d’une maltraitance psychologique.

Oser en parler

Lorsque vous arrivez à la conclusion selon laquelle vous subissez une maltraitance psychologique dans votre couple, il est important de ne pas s’arrêter là. En effet, l’étape suivante, c’est d’en parler. Il a été remarqué dans plusieurs cas que l’entourage de la personne maltraitée cautionne ce traitement.

En parler avec une personne est un moyen pour vous de prendre le contrôle de la situation. En réalité, il est courant de rencontrer une personne disposée à vous écouter et mener avec vous le combat pour retrouver votre intégrité. Discuter de cette situation avec une personne vous aidera à prendre conscience de votre valeur en tant que personne.

Vous pourrez aussi bénéficier de ses avis et de son soutien dans la résolution de ce cas. Dans un autre sens, il peut arriver que vous la personne extérieure vous aborde après avoir remarqué votre situation. C’est une main tendue qui vient alors à point nommé.

Sortir de l’isolement

Les conjoints qui oppriment psychologiquement leurs partenaires les enferment dans une sorte d’isolement ; ce qui limite les actions de ceux-ci. Pour sortir de cet isolement, il suffit de contacter le 3919. Il s’agit d’un service téléphonique gratuit d’écoute géré par plus de 60 associations. Après une écoute active, vous serez orienté vers des professionnels qui se chargeront de vous offrir un accompagnement complet. Vous pouvez aussi vous référer à un psychothérapeute qui, au-delà de l’écoute, vous apportera une aide active et bien orientée. Parfois, les démarches conduisent à l’implication des forces de l’ordre si la vie de vos enfants est menacée.

Reconstruire sa vie

Au terme d’une situation de maltraitance psychologique conjugale, vous gardez des séquelles. Selon les acteurs du secteur, il y a une détérioration voire une perte de l’estime de soi qui se fait remarquer. Elle se manifeste par des réticences ou des peurs dans tous les domaines de la vie de la personne sujette. Dans la majorité des cas, les victimes développent la peur de retourner dans leur travail ou de former à nouveau un couple. Par ailleurs, après une lutte contre la maltraitance psychologique au foyer, votre vie doit reprendre de plus belle. Pour cela, faites recours aux psychologues qui sauront orienter votre vie.

Vous pouvez opter pour des consultations virtuelles ou en présentiel. La finalité, c’est que la thérapie qui vous serait proposée serait adaptée à votre besoin. C’est la meilleure manière de remettre sa vie sur les rails après une situation de domination conjugale. Visiter des amis ou des membres de la famille qui pourront vous aider à retrouver votre personnalité est aussi une bonne idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.